86444966_o

Le Martinisme comporte trois degrés :

   – Associé
– Initié
– Supérieur Inconnu

Bien que je compte plusieurs amis dans cet Ordre, je n’ai jamais pu assister à une initiation. Mais il m’a été donné de prendre copie du rituel, au complet. Je ne décrirai ici que l’affiliation au premier grade.

Pour y accéder, il faut dans certaines obédiences, avoir atteint le troisième degré de la Maçonnerie (Maître).

Le Maître martiniste, qui est appelé Philosophe Inconnu, s’installe dans son fauteuil, situé à l’Orient, devant une table recouverte d’une étoffe noire. Il est masqué de noir. Il porte s’il est dignitaire de l’Ordre, le cordon camail, blanc et or. Le récipiendaire s’assied en face de lui, isolé du sol par un tapis de laine. Autour de la Loge, les Frères sont assis, en robes noires, coiffés d’un bonnet de soie noire, le visage caché par un masque de soie noire.

On dispose sur la nappe noire de la table un triangle d’étoffe rouge, dont la pointe regarde le récipiendaire. A chaque sommet du triangle, on pose un luminaire.

Le Philosophe Inconnu frappe un coup et dit :

– Garde, approchez-vous et donnez le mot de passe semestriel… Bien. Allez prendre votre place en dehors de la Chambre d’Instruction et recueillez le mot de passe.

Il frappe trois coups. Les frères se lèvent. Une musique douce se fait entendre.

– Mes Frères, au nom du Suprême Conseil de l’Ordre Martiniste, je déclare la Loge… N°… ouverte en due forme.

Le Philosophe Inconnu interroge alors le néophyte sur la nature, l’homme et Dieu. D’après ses réponses, il le classe dans la série des physiciens, des psychologues, des physiologues ou des métaphysiciens.

– Prêtez le serment .

Le récipiendaire étend la main droite.

– Je promets solennellement et je jure de ne jamais révéler le nom de mon initiateur, ni aucune des cérémonies secrètes, ni aucun des rites, symboles, mots sacrés, mot de passe, signes, ni aucun des secrets ou mystères de l’Ordre Martiniste.

Alors, l’Initiateur s’approche du candidat, lui pose le masque sur la figure, le revêt du manteau, et lui explique le sens des symboles.

– Souviens-toi de la situation des Luminaires sur des couches de couleurs différentes.

Par là t’apparaît en premier lieu le Principe de la hiérarchie qui doit se trouver à l’origine de toute organisation.

La hiérarchie est ici terminée par l’échelon de la Lumière et la couleur est d’autant moins lumineuse qu’elle descend plus bas.

Telle doit être la base de toute véritable et sûre organisation, qu’elle soit sociale, scientifique ou religieuse.

En l’homme, tu retrouves cette organisation dans les trois parties constituant le tronc humain

Le Ventre, la poitrine, la Tête, qui donnent respectivement naissance,

– le ventre au corps qu’il constitue,
– la Poitrine à la vie qu’elle entretient,
– la Tête à la pensée qu’elle manifeste.

La Pensée image des Luminaires, est l’échelon de Lumière, la Vie est l’échelon de Pénombre et le Corps l’échelon d’Ombre.

En la Nature comme en Dieu tu pourras retrouver, si tu le veux, cette mystérieuse organisation.

De grands et féconds enseignements peuvent encore sortir de la contemplation de cette mystérieuse disposition des Luminaires. Mais tu dois te développer après avoir aperçu la route. Médite cela de tout ton cœur, et la Providence te sanctifiera.

Anúncios